Accueil Santé Identifier et bien traiter une sciatique

Identifier et bien traiter une sciatique

par Bain & Cosmetics
619 vues
Sciatique à la jambe droite : signification, symptômes, traitement

La douleur sciatique survient quand vous avez une lésion au niveau de votre colonne vertébrale. La douleur occasionnée peut entraîner un besoin de consulter et doit être traitée en automédication seulement quand il s’agit d’une douleur ancienne. Qu’est-ce qu’une sciatique ? Quels sont les symptômes qui permettent de reconnaître une sciatique ? Quel traitement utiliser pour soulager les douleurs sciatiques ?

Qu’est-ce qu’une sciatique ?

La sciatique est une douleur qui apparaît généralement après une lésion à la colonne vertébrale. Les lésions généralement à l’origine d’une sciatique sont

  • une hernie discale ;
  • un rétrécissement du canal de la colonne vertébrale ;
  • une arthrose.

Il faut savoir que c’est le nerf sciatique qui assure la sensibilité de plusieurs membres inférieurs comme les pieds et les jambes. Son rôle au niveau de la jambe droite est de garantir la transmission nerveuse vers les muscles de cette jambe et ceux de la fesse. Quand ce nerf se retrouve piégé entre deux vertèbres, cela entraîne une douleur sciatique. Cette douleur se ressent en bas de la jambe, le long de l’arrière de la cuisse droite et dans la fesse.

Quels sont les symptômes d’une sciatique ?

La douleur sciatique est un problème de santé qui peut être identifié en faisant attention aux zones douloureuses. Quand la douleur ressentie irradie dans tout le côté inférieur droit, il est probable qu’il s’agisse d’une sciatique de la jambe droite. Cette douleur est généralement ressentie au niveau d’une seule jambe et passe parfois de l’arrière à l’avant de la jambe et de la cuisse. D’autres symptômes comme un engourdissement ou des fourmillements peuvent accompagner la douleur au niveau de la cuisse.

En outre, le patient peut se sentir relativement soulagé de la douleur quand il est en position assise. La position allongée aussi contribue à réduire l’intensité de la douleur chez le patient atteint. Notez qu’une hernie discale qui cause une compression permanente d’un nerf peut entraîner à long terme un changement de sensibilité de la zone touchée, des douleurs intenses et même une paralysie partielle.

Quel traitement pour soulager la sciatique ?

Quel traitement pour soulager la sciatique ?

La sciatique est spontanée et il faut surtout se ménager pour en guérir complètement, ce qui suppose de la patience et du repos. Tout autre traitement proposé contre la douleur sciatique vise à soulager les symptômes. Pour vous soulager de la douleur causée par la sciatique par exemple, des antalgiques ou des antidouleurs sont proposés. Du paracétamol peut être par exemple utilisé pour soulager une inflammation due à une sciatique. Pensez également à bien rester hydraté en buvant une bonne eau pour éviter au maximum la récidive de troubles sciatiques.

Des séances de kinésithérapie sont aussi recommandées pour soulager l’inflammation. Votre médecin généraliste peut aussi déterminer la nécessité de réaliser une chirurgie de la hernie discale en cas de complications. Le cas de l’arthrose sera soigné par un traitement à base de chirurgie pour entre autres élargir le canal lombaire. Des traitements naturels existent aussi et consistent à employer la phytothérapie ou l’aromathérapie pour soulager les symptômes de la douleur sciatique. L’homéopathie aussi peut être une bonne alternative pour soulager les symptômes du mal.

Prenez tout de même le soin de vous adresser à des spécialistes de chacun de ces domaines avant d’utiliser un remède spécifique. Par exemple, il ne serait peut-être pas avantageux d’utiliser du Passiflora composé sans savoir comment fonctionne ce remède.

Articles similaires

4/5 - (2 votes)

Vous pourriez aussi être intéressés par

Laisser un commentaire