Accueil Santé Tout savoir sur la névrite vestibulaire

Tout savoir sur la névrite vestibulaire

par Bain & Cosmetics
124 vues
Névrite vestibulaire : cause, symptômes, traitement de cette maladie

La névrite vestibulaire se manifeste généralement chez les patients par une crise de vertiges. Son apparition est brusque et elle peut durer jusqu’à une semaine entière. Plusieurs questions peuvent être posées pour tenter de comprendre la maladie. De quoi s’agit-il concrètement et quels sont ses symptômes et traitements ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur cette maladie.

Quelles sont les causes identifiées de la névrite vestibulaire ?

La névrite vestibulaire est une affection qui se manifeste par une inflammation du nerf vestibulaire du patient. Dans le rang des médecins, on associe souvent la maladie à une infection virale. Ce serait un virus qui provoquerait une inflammation du nerf vestibulaire. Ce dernier est l’un des nerfs du crâne impliqués dans l’équilibre. Ainsi, quand il est attaqué par cette infection virale, le nerf vestibulaire cesse son activité.

Il faut noter que les causes de cette affection peuvent tout de même varier et que le meilleur moyen de les identifier est de réaliser des examens cliniques. Un médecin doit examiner le patient touché pour poser un diagnostic fiable. Certaines personnes pensent immédiatement à un début de grossesse quand ils voient les symptômes de la névrite vestibulaire. Chez les patients qui souffrent d’une affection d’hypertension artérielle, les causes peuvent être liées à des troubles vasculaires. Seul le diagnostic d’un médecin peut donc confirmer si l’affection a une origine virale ou non. 

Quels sont les symptômes d’une névrite vestibulaire ?

Quels sont les symptômes d’une névrite vestibulaire ?

La crise de névrite vestibulaire provoque le plus souvent des vertiges chez les patients touchés. Chez certains patients, on identifie également les symptômes suivants :

  • des nausées,
  • des vomissements,
  • un nystagmus.

Le nystagmus s’illustre par des mouvements brusques et incontrôlés des yeux vers une direction, suivis d’un retour lent vers la direction initiale. Le patient perd constamment l’équilibre et ne tient pas forcément aisément en position debout. La sensation de vertige est intense au début de la crise et s’estompe progressivement au cours des sept jours suivants le début de la maladie. L’oreille n’est souvent pas touchée par la maladie. Chez certains patients, ces symptômes peuvent même parfois s’accompagner d’un trouble de l’anxiété

Quels traitements contre la névrite vestibulaire ?

Quels traitements contre la névrite vestibulaire ?

En général, au bout de sept jours, on constate une amélioration de l’état de santé des patients. La névrite vestibulaire est donc une maladie dont on guérit spontanément. Cela dit, il est possible qu’après guérison, certains symptômes comme les vertiges persistent. Les traitements appliqués contre cette maladie visent donc généralement à limiter les effets des symptômes plus qu’à traiter la maladie elle-même. Un médecin peut donc prescrire des tranquillisants contre les vertiges et les troubles de l’anxiété. Une sensation d’étourdissement peut aussi demeurer bien après guérison de la maladie.

En guise de traitement, vous pouvez envisager une rééducation vestibulaire. C’est un traitement qui sera appliqué par un kinésithérapeute. En outre, le patient doit penser à s’accorder du repos pendant plusieurs semaines après sa crise pour optimiser sa guérison. S’il a du mal à dormir, prendre du Passiflora composé peut l’aider à y remédier et optimiser sa guérison. 

Articles similaires

4/5 - (2 votes)

Vous pourriez aussi être intéressés par

Laisser un commentaire